Dans les années 1960, l’histoire de Bvlgari prend un tournant glamour lorsque la troisième génération de la famille Bvlgari — Gianni, Paolo et Nicola — prend les rênes. Véritables incarnations de l'élégance, du raffinement, du charme et de la séduction, ils font entrer la Maison dans une nouvelle ère de renommée internationale.

Durant les années effervescentes de la Dolce Vita, la boutique Bvlgari de la Via Condotti à Rome attire les stars de cinéma du monde entier. Des célébrités telles que Sophia Loren, Ingrid Bergman, Elizabeth Taylor, Monica Vitti et Anita Ekberg se laissent séduire par ses collections raffinées, ce qui lui confère une renommée et un succès sans précédent et la transforme en un symbole de la Dolce Vita.

Les années 1960 sont également marquées par l'intégration innovante de pièces de monnaie antiques dans des créations joaillières contemporaines, jetant ainsi les bases de la célèbre collection « Monete ». Fervent collectionneur de pièces de monnaie, Nicola Bvlgari encourage cette fusion créative, s'inspirant d'une longue tradition de joaillerie ornée de pièces remontant à la Rome antique.

Les montures sont conçues pour épouser les contours des pièces, tout en conservant leur structure et en mettant en valeur le jeu de contrastes métalliques caractéristique de ces créations.

Réalisées en 1966, les premières créations ornées de pièces de monnaie arborent des exemplaires grecs et romains. Au cours des décennies suivantes, la sélection s'élargit pour inclure des pièces de différentes époques et de divers pays. Cette approche innovante du design, alliant passé et présent de manière unique, a renforcé le statut de Bvlgari en tant que pionnier dans le monde de la joaillerie haut de gamme.

1960

Retour à la chronologie