Les années 1950 ont été déterminantes pour Bvlgari, qui a continué sur sa lancée des années 1940 en lançant les premières créations Serpenti. Cette décennie est marquée par le développement du style méditerranéen unique de Bvlgari, réputé pour ses combinaisons de couleurs éclatantes et ses volumes harmonieux.

La Maison commence à expérimenter avec les contours arrondis de la taille cabochon, évoquant les coupoles qui parsèment l’horizon de Rome. Cette technique, utilisée pour rehausser la vivacité des couleurs des pierres précieuses, devient un trait distinctif de Bvlgari.

 

Vers le milieu des années 1950, Bvlgari franchit une nouvelle étape en proposant des combinaisons chromatiques de pierres précieuses et de pierres de couleur audacieuses pour l'époque.

Au cours de cette période, le prestige de Bvlgari ne cesse de grandir, sous l’impulsion de Giorgio Bvlgari qui noue des liens avec les plus grandes célébrités de l'époque, notamment Gina Lollobrigida et Anna Magnani. La Maison devient alors la boutique préférée de l’aristocratie romaine et de la jet-set visitant la capitale italienne.

Ces relations renforcent la notoriété de la Maison, tout en l’associant au faste et au glamour des figures les plus emblématiques de l’époque. Les années 1950 ont marqué le début de la transformation de Bvlgari en un symbole de luxe, de style et d'innovation artistique dans le monde de la haute joaillerie.

1950

Retour à la chronologie