Dans les années 1900, Bvlgari commence à se transformer, en commençant par ouvrir en 1905 une plus grande boutique à Rome au 10 Via dei Condotti. Cette décision stratégique, une boutique audacieusement baptisée « Old Curiosity Shop » (le magasin d’antiquités) pour mieux attirer les touristes britanniques et américains, marque un changement radical dans la trajectoire de la boutique, se tournant désormais vers le haut de gamme d’un marché en pleine effervescence. 

Au début des années 1920, sous la direction des fils de Sotirio, Giorgio et Costantino, et en s’appuyant sur l’héritage familial en matière d’orfèvrerie, la boutique élargit son activité pour inclure de sublimes montres et des créations joaillières élégantes.

Au cours de cette période, Bvlgari explore les motifs géométriques et stylisés du mouvement Art déco combinés à l’élégance du platine, reflétant les tendances mondiales en matière de design et de mode. L’utilisation de pierres de couleur unique intègre des éléments traditionnels de l’école française.

En effet, tout en continuant d’adhérer aux codes français alors dominants, les années 1920 ont incontestablement été des années déterminantes pour le style propre de Bvlgari, ouvrant la voie à son avenir de leader dans l’univers de la Joaillerie, et de bien d’autres.

Grâce à la vision de Giorgio et Costantino, la Maison trouve l’équilibre entre son héritage d’orfèvre et une approche innovante du design. Cette décennie marque le début d’un héritage durable de savoir-faire, d’innovation et d’avant-gardisme, héritage toujours extrêmement influent de nos jours.

1920

Retour à la chronologie